vendredi 25 mai 2012

Bye bye America, je reviendrai

Et bien voilà !
Aujourd’hui s'achève mon semestre aux Etats-Unis d'Amérique, je m'apprête à revenir en France.
Ca ne sera pas sans faire un petit trajet bien sympathique :

  • Blacksburg - Roanoke
  • Roanoke - Charlotte
  • 3h d'escale
  • Charlotte - Frankfurt
  • Frankfurt - Strasbourg (oui parce qu'à Strasbourg, on aime bien ne pas avoir d'aéroport digne de ce nom, c'est plus pratique)
Au total, près de 20h de trajet ! J'ai hâte

Bilan :

  • Je n'ai pas perdu mon passeport, et ça, ça relève de l'exploit
  • Je comprends les américains
  • Je ne me suis rien cassé ! Bon y'a eu l'épisode "black eye" mais seul événement à déclarer
  • J'ai du boire 3 tonneaux de bière et 2 de Gin Tonic
  • Je ne suis jamais allée au MacDo
  • Mon expérience "pot de sauce tomates" restera ancrée à vie : 1 pot de sauce Tomate Basilic ouvert, laissé très exactement 72 jours dans mon frigo et toujours comestible  #effrayant
  • Mon sens de la mode a complètement disparu pour laisser place au confort
  • Mes dents sont plus blanches (bordel mais qu'est-ce qu'ils mettent dans leur dentifrice? C'est effrayant aussi)
  • Ma thermos est devenue ma meilleure amie
  • J'ai toujours aussi peur en avion
Bon une chose est sûre, je suis littéralement tombée amoureuse de ce pays qui a ses défauts, certes, mais aussi beaucoup de qualités.
Donc là, je suis en recherche intensive de stage ou VIE pour pouvoir y retourner

Je vous tiendrai informé(e)s !

En tout cas merci de m'avoir lue pendant ces 5 mois, ça fait chaud au coeur !

A to-bien !





Edit : Allez, comme je suis sympa, je fais un revival des 5 mois avec les photos les plus emblématiques du semestre ; 



















jeudi 24 mai 2012

Comment parler le Ricain en 6 expressions

Tiens, j'avais oublié que j'avais écris cet article et l'avais abandonné lâchement dans les méandres du dossier "brouillons". (Un peu comme l'article "je fais du sport" qui lui ne verra jamais le jour... On se demande bien pourquoi...)

Voici donc, Mesdames et Messieurs, comment donner l'impression que t'es fluent en Anglais alors qu'en fait.... pas du tout !



En anglais, c'est comme en français, il y a des expressions dites par approximativement tout le monde, tout le temps.
C'est comme le "Genau" allemand ou le "C'est clair" français, si vous les dites, ça y est, vous faites partie du clan de ceux qui parlent le Ricain, et va savoir pourquoi, je n'ai aucun souvenir que mes chers profs d'anglais m'aient un jour enseigné ça !


TRULY VERIFIED HEIN
  • Appreciate that : vous rendez un service, vous invitez des gens à manger,  vous prévenez Stacy qu'elle a un bout de salade entre les dents, elle vous répondra "Appreciate that" pour vous exprimer sa gratitude.
  • Basically : Ouuuuhhh qu'est-ce qu'on l'aime ce mot ! on l'a francisé en plus, on dit basiquement à quasi tous nos débuts de phrase. En réalité, ça veut dire "en fait". "Basically, I think you're right." par exemple
  • I mean : vouloir dire. Très utilisé pour exprimer une opinion, une idée, etc... mais genre, mettez le à n'importe quel début de phrase, ça marchera ! " I mean, did you buy the PQ?", ben même ça ça marche (ne pas oublier de faire une pause entre I mean et le reste de la phrase)
  • "Are you kidding me?" : en gros, "tu te fous de ma gueule?". Genre vous racontez à votre copine que vous avez croisé machin qui embrassait machine dans la rue et c'est incroyable parce que normalement, Machine elle date Truc. Votre copine vous répondra très probablement: "No way, are you kidding me?"
  • Fuck, Fuckin' : désolée mais effectivement, chez les étudiants, il sort souvent celui là ! Pas besoin de traduction je pense... C'est un peu comme le mot Schtroumph, vous pouvez le placer où vous voulez. "Where is my fuckin' car?!?" 
  • Though : au collège on nous apprends que "mais" ça se dit "but" mais y'a aussi "though" !Qui veut dire "mais", "pourtant", "quoi que"...  Ils l'utilisent vachement plus d'ailleurs j'ai l'impression... "She's not just your friend though". Bon par contre c'est un peu chiant à prononcer au début, comme le fameux "The"

Bref tout ça pour dire que je vous assure qu'en plaçant ces 6 expressions, vous gagnez déjà en crédibilité anglophone !


Demain... Ca y est, c'est la fin, je rentre en France...

mercredi 23 mai 2012

2 days in New York

Je me dis qu'il doit y en avoir 1 million des vidéos sur New York. Donc que la mienne n'apportera rien du tout... Mais bon, maintenant elle est faite !


Gros kif


Comme je l'avais dit, j'ai rejoint mes parents pendant 2 jours à NYC début mai. Cétait bien sympathique !
Alors par contre, je n'ai absolument aucun conseil pratique à vous donner étant donné que j'ai été plus que dorlotée et portée pendant 2 jours et que je n'ai absolument rien à eu faire ou à préparer si ce n'est réserver mon billet d'avion et me réveiller le jour J. Mon Dieu j'aime l'expat.

Ah si quand même du coup j'ai un conseil : 2 jours ne suffisent pas. MAIS QUEL SCOOP !
2ème conseil vu et revu mais bon, on sait jamais : étudiez bien le métro parce que c'est vraiment un joyeux bordel. Vous ne vous plaindrez plus jamais des changements à Montparnasse. Je ne sais pas ce qu'avait foutu l'architecte la veille de la conception, mais à mon avis, ça devait pas être joli joli vu l'absence totale de logique.

Je suis arrivée à La Guardia, et honnêtement, je n'ai pas du tout galéré pour rejoindre Manhattan. J'ai sauté dans le bus M60 et 1h plus tard j'y étais. Simple, efficace, et surtout extrêmement économique : $2.50 !
Mais bon après c'était un vol interne, donc les contrôles de douane, les visas, tout ça tout ça, j'en ai pas eu vu que j'ai déjà donné. C'est comme si j'avais pris le car en fait ! (un car volant minuscule à hélices qui bouge sacrément cela dit...)

Une chose est sûre, j'y reviendrai ! Cette ville est plus qu'incroyable, je la place même dans mon TOP 5  de mes villes préférées avec Strasbourg (oui oui, Strasbourg), San Francisco, Barcelone et Berlin. (ça se la raconte là hein? Cétait juste pour le kif de mettre Strasbourg à côté de San Francisco et New York)

Un dernier voyage avant le retour en France, ça mérite quand même bien une énième vidéo sur NYC, non?


mardi 22 mai 2012

Derniers jours à Noirsbourg (tiens je l'avais jamais faite celle là)

Oh la vache, deux messages en moins de 12 heures après quasi 1 mois sans rien écrire, je suis en feu !

Mon avion décollera le 25 mai à midi, je passe donc mes derniers jours à Blacksburg ! A la base, je devais aller visiter Boston où Mathilde vit (très bon blog les amis, allez y) mais les finances m'en ont quelque peu empêchée...

Donc je reste ici !

Et bien et bien... Comment dire... La ville s'est vidée, plus un seul étudiant aux alentours, les bus sont passés en "reduced service" (2 par heure), les magasins ferment plus tôt... J'ai l'impression d'être revenue en janvier, la semaine avant la rentrée. Sans mes copains pour boire des bières et jouer au billard.

Du coup je tue le temps comme je peux, et ça passe notamment par le visionnage intense de séries.
Il était devenu indispensable de souscrire à un abonnement VOD si je ne voulais pas mourir d'ennui...

J'ai donc comme une grosse geek (tenez-vous bien)

  • Fini tout Desperate Housewives (ayé, fini, plus de Desperate Housewives ever)
  • Fini tout Dexter (nom de Dieu, qu'est-ce que c'est que cette saison 6 ? C'est nul, nul...)
  • Fini tout Californication (Hank Moody, si tu me lis, épouse moi, par pitié)


Oui maman, il est vieux, je sais

  • Amorcé Weeds
  • Fini tout How I met your mother
  • Et même, même, replongé dans mon adolescence boutonneuse et regardé des épisodes de Loïs et Clark et d'X Files (Fox Mulder, si tu me lis, par pitié ne m'épouse pas, par pitié)


Je veux dire... Ce mec tient une disquette. UNE DISQUETTE !

C'est incroyable ce que les séries américaines peuvent être chronophages (mot intelligent placé). Mais comment ils font ça ? Je veux dire, en France, je n'irai pas m'enfermer des jours à regarder l'intégrale de Julie Lescaut...

Je me ballade aussi pas mal je dois dire, y'a rien à voir mais au moins je peux écouter de la musique au soleil. Du coup j'ai découvert au bout de quasi 5 mois un raccourci qui me fait économiser 10min de marche pour aller au Supermarché. Priceless.

J'ai aussi découvert que je vis à 30 minutes de, tenez-vous bien (tenez-vous mieux) , le lac où Patrick Swayze porte Bébé. Quelle émotion !


Et j'en suis aussi au moment où j'achète tout ce que considère comme typiquement ricain que je ne retrouverai pas en France et que je vais peut être regretter ?

  • Des gobelets rouges (aucune utilité mais j'en ai 50, on peut organiser une grosse fête !)
  • Des gadgets Virginia Tech : j'ai même acheté le sticker pour voiture !!! Youhou, une fois que j'aurai mon permis ça sera du plus bel effet à côté de l'autocollant Groland (UNE FOIS que j'aurai mon permis. Un jour quoi)
  • De la gelée pour faire des Jell-O shots
  • Des anti-allergies vendus ici en libre service et sans ordonnance (comme ça je pourrai supporter tes gros chats Charlotte)
  • Des cosmétiques par chers
  • Des décorations pour gâteaux

Et j'ai également entamé la lecture de la trilogie des Hunger Games qui fait un carton auprès des ados. Apparemment y'a eu un film mais je ne sais absolument pas ce que ça vaut. Mais je vous conseille vraiment les livres, j'aime beaucoup, j'attaque le tome 2 demain !

Et pour finir en beauté, je suis sérieusement sur la piste d'une VIE dans la filiale New-Yorkaise du groupe où j'ai fait mon année de césure... Priez-pour moi...

Allez, je vous laisse, je vais aller appeler Internet (je pense que ça me fera rire éternellement)




lundi 21 mai 2012

Je suis allée à Wysteria Lane

Il y a quelques temps, je suis allée en week end à dans la banlieue de Charlotte (Caroline du Nord) chez les parents de ma colocataire.

Et grosse surprise en arrivant chez eux : ils vivent dans le cliché même de la banlieue chic américaine : allées bordées de grandes maisons, jardins extrêmement bien entretenus, rien qui ne dépasse, tout est parfait, net, sans bavure. Un peu trop d'ailleurs si vous voulez mon avis...

(Le voisin était en bermuda beige, chaussures bateau, polo Ralph Lauren et pull sur les épaules...)

En arrivant, la mère de ma coloc nous a immédiatement conviées à l'anniversaire de la voisine. Nous y sommes allées et là, Desperate Housewives sous nos yeux. Une brochette de 10/15 femmes dans leurs 30/60, à se raconter des potins sur untel ou untel, toutes plus caricaturales les unes que les autres ! D'autant plus que lune s'appelait Susane et une autre Eddie... De là à faire le rapprochement, il n'y a qu'un pas..

Des banlieues comme ça, il y en a partout ici, ça s'est très vite développé, c'est ce qu'on appelle les "Suburbs" et d'ailleurs, quelques séries et films en ont d'ailleurs une critique acidulée : Desperate Housewives, Weeds, Dexter pendant sa période mari et bon père de famille, etc...

Voici d'ailleurs un très bon article sur ce sujet.


Et pour me faire pardonner de ma longue absence, une petite vidéo :




J'essaie de boucler la vidéo sur NYC avant de rentrer en France !

A +


dimanche 20 mai 2012

I'm back !

Désolée, désolée pour l'absence...
J'ai pas d'excuse ! Enfin si,  une petite : c'est la fin de l'année universitaire, tout le monde est parti, je me retrouve donc seule à Blacksburg sans aucune activité. Donc rien à raconter ! Puis j'ai voyagé, je suis allée à NYC, j'avais les exams et tout... (oui je sais, pas d'excuse)

Mais demain, promis, je vous réserve un petit film sur ma visite à Wysteria Lane !



A demain !

lundi 7 mai 2012

Désolée

Oui je sais je ne poste rien en ce moment mais j'ai une excuse !  Entre New-York, les élections, les parties de billard et les final exams cette semaine, j'ai moins de temps...

Mais j'ai deux vidéos en cours de réalisation ! C'est déjà pas mal !

Allez, à cette semaine hopefully !