mardi 3 avril 2012

Le système universitaire américain - Part 2

NB : Cet article fait suite à celui là.

La semaine dernière, j'ai tenté d'expliquer comment fonctionne le système global, aujourd'hui je vais m'attarder un peu plus sur les cours.

Commençons par le commencement : comment ai-je choisi mes cours?

Aux Etats-Unis c'est "à la carte", on vous donne un identifiant et un mot de passe qui vous donnent accès à une énorme base de données comprenant tous les cours par centre d'intérêt et niveau.

J'ai du choisir au total 4 modules pour valider 12 crédits ECTS pour mon école française. (Comprenez : j'ai 10h de cours par semaine)

Première difficulté : comprendre toutes ces histoires de junior, sénior, graduate, etc...
Au final on a un peu fait n'importe quoi et on se retrouve avec un cours de Junior (ils sont tout petits !), un cours de sénior (4èmes année pour les deux du fond qui suivent pas), un cours de MBA 1 et un cours de MBA 2... Un mix assez bizarre en somme, même si parfois on a du mal à voir la différence entre un cours de MBA et de junior... Mais bon, ça c'est une autre histoire.

Deuxième difficulté : quand on arrive en semestre d'échange, on choisit ses cours plus tard que la moyenne des étudiants. Tous ceux qui nous intéressaient vraiment étaient déjà pleins... On a donc du se rabattre sur des cous moins "populaires". Puis faire le tour des bureaux des responsables pour s'inscrire et demander l'autorisation d'aller à tel ou tel cours. Un vrai parcours du combattant !

Avantage majeur : vous choisissez les jours et les heures où vous voulez avoir cours. Je suis donc en week end le jeudi à 15h. Voilà. Ça, c'est fait.

Les cours à proprement parler : 
Il s'agit pas de gros amphis comme on peut en avoir l'habitude en France. Ici ce sont des classes de maximum 35 personnes.
Et encore une fois, rien à voir avec la France. Le prof vous distribue au début du semestre un Syllabus avec le système de notation, le matériel nécessaire, le planning et pour finir... Les livres à acheter...
Avec L. on les achète à deux, parce que c'est sacrément cher... Rien que pour ce semestre j'en ai eu pour 250$ de bouquins...

Les cours s'apparentent plus à une discussion qu'à un cours magistral. Le but c'est de faire participer les étudiants, à partir de ce qu'ils ont pu lire dans le livre de cours.
Du coup l'étudiant américain participe beaucoup plus que l'étudiant français. (Comprenez, ici t'es pas un fayot si tu participes en cours, t'as même plutôt la classe)

La relation avec le prof
Rien, mais alors rien à voir ! Ici c'est beaucoup plus informel et friendly. Élèves et profs blaguent ensemble, se racontent ce qu'ils ont fait le week end, etc... Lors des deux premières semaines de cours, les profs venaient nous voir à la fin, nous posaient plein de questions sur notre vie ici, d'où on venait en France, etc...
Il est également très facile de rencontrer un prof en dehors des horaires de cours, puisqu'il met à disposition des étudiants ses office hours. Nous devions rencontrer une prof pour une réunion de groupe, elle nous a même accueillis avec le thé et le café.

Quelques anecdotes : 

  • Ici on peut sortir et revenir comme on veut pendant le cours
  • On peut donc arriver 20 minutes en retard, personne ne dira rien
  • Tout le monde mange et boit du soda
  • Parler en cours avec son voisin est hyper mal vu, on s'en est vite rendues compte !
  • J'ai un cours qui dure 50minutes... Autant dire que c'est comme un vol Paris/Strasbourg, à peine on décolle qu'on atterrit...
  • Les professeurs adorent le système de QCM, on en a tout le temps. Ce qui est pas franchement génial...
  • Pendant un de mes partiels, le prof s'est absenté pendant 10minutes de la salle. Je vous laisse imaginer ce qu'il se serait passé en France. Ici, personne n'a triché/parlé, c'était incroyable, tout le monde restait concentré sur sa copie
  • J'ai cours dans une salle avec ces chaises aux tables intégrées sur le côté. C'est peut être so american mais qu'est-ce que c'est ch.... !







Ce que j'en pense?
Globalement, je préfère ce système au système français.
MAIS, je trouve parfois que les cours ne volent pas très haut, c'est beaucoup moins poussé qu'en école de commerce ou en IUT. Ayant pas mal de travaux de groupes avec des ricains, je me rends compte que j'en sais quand même plus qu'eux, peut être aussi parce que j'ai fait des stages, ce que eux ne font pas.


Et bien et bien... Je pense avoir tout couvert nan?



2 commentaires:

  1. Merci pour ces infos :)
    J'ai déjà eu cours avec le cul sur ces "super" chaises américaines et le moins qu'on puisse dire c'est que si on a un bouquin en plus de ses notes de cours, c'est juste impossible !

    RépondreSupprimer
  2. Saucisse de Montbéliard4 avril 2012 à 17:10

    Intéressant, mais t'as pas aussi un truc à dire à propos du plagiat ?

    RépondreSupprimer