lundi 30 avril 2012

Je pars à New-York

Juste un petit message rapidos pour dire que je pars demain pour NYC rejoindre mes parents qui m'ont gentiment payé le billet d'avion !
J'y reste jusque vendredi !

Ça va me faire de bien de voir une "vraie" ville un peu ! Parce que même si on s'amuse comme des fous à Blacksburg, n'oublions pas que le centre ville fait une rue et que  les seules fringues qu'on peut acheter sont celles de l'université...

Shopping, I miss you so much !








A bientôt !

mardi 24 avril 2012

L'américain s'hydrate. Beaucoup.

Let's play a game !

Saurez-vous trouver le point commun entre toutes ces personnes ?? (niveau de difficulté : maternelle)









Whaaaa mais vous êtes trop forts ! C'est Ma-gni-faïke !




jeudi 19 avril 2012

On est arrivés en deuxième position !

Parmi mes cours, un projet nous tenait en haleine depuis janvier : par groupes de 6, nous devions plancher sur une stratégie marketing pour la marque américaine Burt's Bees (qui produit, entre autres, des sticks à lèvres)

Nous disposions d'un budget riquiqui de 2500$ pour créer une véritable opération de communication sur le campus. (Croyez moi, c'est rien)

je vous passe la stratégie hein, mais on est arrivés en 2ème position et avons gagné ce magnifique panier garni :)

Ça fait plaisir...Je vais pouvoir m'hydrater les lèvres pendant au moins 15 ans maintenant.




Ce projet m'a aussi pour la première fois permis d'être "de l'autre côté de la barrière", c'est à dire du côté des étudiants internationaux. 
En France, on en avait toujours au moins un dans les projets de groupe et sincèrement, on faisait notre maximum pour les intégrer et leur donner autant d'importance que nous.
Ici ça s'est avéré être beaucoup plus compliqué ! Un peu comme si, parce que on est étranger, on est débile ou retardé je sais pas... 

Bon au final, on a réussi à travailler ensemble mais ça n'a pas toujours été évident !

Je vous laisse, je vais m'hydrater les lèvres.






J'ai eu un léger accident (âmes sensibles passez votre chemin)

Mais je vais bien !
Un des coupables se trouve dans l'image de fond du blog. Saurez-vous le trouver ?



mercredi 18 avril 2012

Sujet sensible : l'alcool aux Etats-Unis

C'est un fait, l'alcool est vraiment un sujet délicat aux USA...Surtout dans une ville comme la mienne où vivent 60% d'étudiants.

First of all, point légalité tout en Powerpoint s'il vous plaît !




Diapo d'accueil de l'université


Comme vous pouvez le constater, l'histoire des 21 ans, ça n'est vraiment pas un mythe ! Ils sont hyper stricts avec ça, et pas question de blaguer...
  • Interdiction d'entrer dans un bar en dessous de 21 ans après 21h même si c'est pour boire un Coca. Un videur vérifie systématiquement les ID à l'entrée. Les moins de 21 ans peuvent entrer dans les bars avant 21h, mais ils seront alors affublés deux 2 immenses croix sur leurs mains. Du coup ils ne sont vraiment pas nombreux...
  • Au Supermarché également, vous ne pouvez pas acheter de bière ou de vin si vous n'avez pas votre ID sur vous. Et pire : si vous faites vos courses avec une copine, que vous achetez une bouteille de vin mais pas elle, la caissière lui demandera son ID à elle aussi. Si elle ne l'a pas, votre bouteille passe à la trappe
  • Pour tout ce qui est alcool fort, nous devons aller dans un magasin spécial, homologué par l'Etat à l'autre bout de la ville (ABC pour les intimes). On vous emballe alors votre bouteille dans un sac en Kraft pour que personne ne voit que vous avez acheté de l'alcool ==> Chose complètement ridicule puisque les seules choses emballées dans du Kraft sont les bouteilles d'alcool, donc ça se remarque encore plus...

A force on s'y habitude mais bon...L'acclimatation a vraiment été difficile, surtout le premier mois pour ma copine E. qui avait à l'époque moins de 21 ans...Elle devait nous attendre, penaude, à l'entrée du supermarché pendant qu'on allait acheter le pack de bières !
Notez que du coup, nous devons nous balader avec notre passeport en permanence, la carte d'identité française étant rarement acceptée ==> Stress intense de le perdre




Les parents de ma coloc m'ont dit que cette loi est en fait très récente, puisqu'elle aurait été votée au début des années 90 sous Bush Papa. A 18 ans, eux pouvaient aller boire une bière sans aucun soucis !


Que risque-t-on si l'on enfreint une règle ? (chose que bien évidemment, nous n'avons jamais, oh grand jamais fait...) : du simple avertissement à l'expulsion de la Fac, et donc du Pays...(Oui puisque du coup officiellement, si vous êtes renvoyé vous n'avez plus rien à faire aux USA)
Les autochtones risquent eux, entre autre : le retrait de leur permis de conduire, une amende, une probation, voire même des travaux d'intérêt général.

Instant anecdote : ma colloc est en probation parce qu'elle s'est fait chopper l'année dernière en train de boire une bière alors qu'elle avait 19 ans. Sa probation se termine dans 6 mois. Si jamais elle se fait attraper en train de boire ne serait-ce qu'une goutte d'alcool, elle pourra perdre sa driving licence et finir au tribunal...Je peux vous dire qu'elle se tient à carreaux !


Voilà pour le point légalité. Sympa, non?


Voilà, sinon il y a deux façons de faire la fête ici :

Dans les bars
En gros, c'est pour les "grands". Il y a 5/6 bars dans ma ville, chacun a sa clientèle.
Nous avons développé une petite tradition du jeudi soir : nous nous rendons dans notre bar fétiche célébrer l'happy hour. La pinte de bière coûte alors 1,50$ et nous jouons au billard pendant des heures. Les télés sont omniprésentes, diffusant à la fois des séries et des matchs de sport.

A mon avis, la fille en vert, tout à droite est quelque peu attirée
par le mec en bleu "hi hi hi you're so funny hi hi hi"


Mon nez a vraiment un problème...


Les House parties
Tout ce que les moins de 21 ans ont interdiction de faire en ville, ils le font au cours de ces énormes fêtes.
Tout ce que je peux vous dire, c'est que oui, encore une fois, c'est comme dans les séries et les films ! C'est un peu angoissant parce que  l'alcool est tellement tabou que du coup, il se lâchent (beaucoup plus qu'en France) et finissent souvent très très saouls (pire qu'en école de commerce...)
On ne les fréquente honnêtement plus beaucoup parce que la différence d'âge se fait vraiment sentir et que passée l'excitation des débuts de tenir son fameux gobelet rouge en jouant au Beer Pong, on s'ennuie un peu en fait...

Que boivent les américains aux fêtes?
Principalement de la bière : Budweiser, Lager, Blue Moon, etc... Mon conseil si vous allez aux USA, fuyez la bière "light" qui n'a aucun goût.
Il y a parfois des alcool forts mais honnêtement, ça se fait beaucoup moins qu'en France. Il le mixent avec des préparations achetées au liquor store, des trucs ultra sucrés.
Et jamais de vin. Jamais jamais ! Ça me fait rire parce qu'en France, quand on est fauchés , on va vite fait acheter une bouteille de rosé à 2€ au Carrefour Market avant d'aller à un apéro !


A noter : ici vous ne pouvez donc pas boire d'alcool si vous avez moins de 21 ans, mais vous pouvez acheter une arme en libre service au Carrefour local (Walmart) et vous engager dans l'armée. Et visiblement, ça n'est pas prêt de changer !
Vive l'Oncle Sam...





lundi 16 avril 2012

Massacre de Virginia Tech : 5 ans plus tard

Parce qu'on ne vit pas toujours dans un conte de fées...
Aujourd'hui, ça fait exactement 5 ans que Seung-Hui Cho, un étudiant sud coréen assez sympa a ouvert le feu à Virginia Tech et tué 32 personnes.

Bon je ne vais pas re-raconter mais je vous mâche le travail :  article wikpedia ici.
Vous pouvez également regarder la couverture médiatique de l'époque en vous rendant à cette adresse et en sélectionnant les dates 16 avril 2007, 17 avril 2007, etc...

Du coup depuis quelques jours, ces petites icônes fleurissent sur les profils Facebook de mes "amis"



Et ce soir,  une veillée aux bougies est organisée sur Drillfield












Au quotidien, depuis mon arrivée, on n'aborde pas trop le sujet, on a même plutôt l'impression que c'est tabou (doublé d'un grand traumatisme je pense). On connaît 2/3 personnes qui étaient déjà à l'Université quand ça s'est produit et elles n'en parlent pas trop et évitent le sujet.

La seule chose qui nous le rappelle c'est ce programme qu'on nous conseille vivement  d'installer sur notre ordinateur à notre arrivée et qui nous prévient instantanément avec une petite musique assez flippante dès qu'il y a le moindre soucis (même un orage un violent).




Il y un mémorial devant Burruss Hall avec les noms des 32 personnes.




C'est à peu près tout ce qui fait référence à cette fusillade.
Malheureusement, on ne sait pas pourquoi ici, mais VT a déjà fait plusieurs fois la une des journaux à cause de faits divers (étudiante décapitée par son petit ami à la cafétéria, policier tué par balle en décembre dernier...).
Personnellement, je vous rassure, je me sens parfaitement en sécurité !

Aujourd'hui, malgré un temps splendide, l'ambiance est assez lourde sur le campus, les caméras de télévision commencent à arriver pour filmer les cérémonies, les drapeaux sont en berne, les familles des victimes viennent déposer des fleurs et les étudiants se recueillent...


Edit du 17/04 :
Voici une petite vidéo publiée par l'université sur la veillée




Dis donc, c'était un peu glauque aujourd'hui, nan? La prochaine fois, on parle d'alcool aux USA, et c'est pas du gâteau...


jeudi 12 avril 2012

les requêtes Google les plus surprenantes

J'ai un outil qui me permet de savoir comment les gens de passage sont arrivés ici et plus précisément, quels mots clés ils ont tapé dans Google.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que y'en a des surprenants...Et les 3/4 du temps, il n'y a aucun lien avec le blog

Sélection (tout ce qui suit est authentique, réalisé sans trucage)


Dans la catégorie "Vroum vroum"
  • Questions à la con code de la route
  • Coude de la route France
  • Code de la route pour les tout petits
  • Permis de conduire pour enfants (mais c'est fini oui?)


Dans la catégorie "Sorcier"
  • Harry main 
  • Ballon balai 
  • Technique pour voler
  • De quoi se sert Harry Potter pour voler


Dans la catégorie "Romantisme" (j'ai mis les plus softs)
  • Cul 
  • Entre les jambes
  • Prof chaude
  • Vidéo visite chez le gyneco  (alors là...) 
  • American chopper en français 
  • Ne pas avoir de copain peut rendre folle une fille la preuve


Dans la catégorie "A chaque problème sa solution"
  • Partie invisible de l'iceberg (c'est vrai qu'on en parle jamais de la partie invisible)
  • C'est la logique 
  • La guerre du Golfe résumé 
  • Trouver un copain bal de promo
  • Il faut un veeza pour les USA ?
  • Convertir deux gré selcius


Dans la catégorie "WTF ??"
  • L'aviron te plaît ?
  • Céline Dion des fleurs sur la neige
  • blague qui fait trop rire 
  • Comme un chef le film
  • Film 30 degrés couleur
  • blague OM 
  • Ikea Pong
  • Trip n loue
  • Boule à neige vide

Voilà voilà !

A plus !


PS : pour ceux qui ne connaissent pas encore ce site, allez y faire un tour !



samedi 7 avril 2012

J'ai les meilleurs parents du Monde (non je n'ai pas d'argent à vous demander)

Enfin sauf un billet Aller/Retour pour NYC...

Merci pour le colis !

Je cache mon nom, on sait jamais

Le Munster n'aura finalement pas survécu, le voyage lui aura été fatal. 1 minute de silence pour lui...




On va déguster ça entre français ce soir autour d'une bonne bouteille de rouge et d'une baguette.
On sort le grand jeu !

jeudi 5 avril 2012

Les clichés sur les français

On ne pouvait pas y échapper à celui là...
J'ai attendu avant de le pondre parce que je voulais me constituer une bonne base de données bien représentative de ce que pensent les étudiants américains des français.

J'ai sondé, pris des notes, et voilà le résultat !

Number One, loin, très loin devant tous les autres, LA star des clichés :

Les filles ne se rasent pas sous les bras
Je ne sais pas combien de fois on m'a posé cette question ! 



Suit ensuite : 

On est extrêmement arrogants, fiers, malpolis et imbus de notre personne : MAIS, ce qui fait plaisir c'est qu'ils nous disent changer d'avis vu que nous, on ne l'est pas ! Cela dit, on les saoule tout de même un peu quand on leur rabâche que leur fromage, c'est pas du vrai fromage. On a même réussi à vexer quelqu'un en disant ça.


Puis : 


On mange des cuisses de grenouille et des escargots très souvent : J'ai même réussi à faire croire à une fille qu'on trouvait des sandwiches aux escargots dans les boulangeries françaises, véridique...

On mange des trucs pourris : au sens littéral du terme, des trucs dont la date d'expiration a expiré. En même temps ma coloc' jette sa banane (le fruit hein, pas le sac) dès qu'il y a 1 mm de marron dessus... On a pas la même conception du pourri je pense

On est beaux mais c'est dommage parce qu'on se lave pas


On est classes mais on vit dans un monde parallèle où on boit du thé dans des fauteuils Louis XV en mangeant des petits fours et en écoutant Mozart... Effet Kiss Cool Marie-Antoinette/Kirsten Dunst je pense




On est fainéants : lu dans mon livre de marketing international, ou comment faire découvrir le monde aux américains : "In Europe, and especially in France, it's unusual to find someone at the office on Friday".


On aime bien se mêler de tout et donner des leçons aux autres : ce qui est vrai, mais venant d'américains, "c'est excessivement énervant"

On est nuls en guerres, on perd tout le temps ou alors on a besoin d'aide 

On est bourgeois



On peut manger en cours si on veut, genre amener son steak frites : incroyable qu'ils croient ça, à chaque fois qu'ils viennent en cours on dirait qu'ils emportent le contenu de leur frigo !

Et voilà ! J'ai fait le tour


J'ajoute que malgré tout ça, ici ça reste quand même super classe de placer des mots de français de temps à autres et que tout ce qui est estampillé "français" double de prix et est immédiatement considéré comme chic (même des trucs douteux absolument pas français).
Dès que quelqu'un capte que je suis française j'ai droit à un laïus sur la France, à quel point c'est magnifique et que j'ai bien de la chance. Nos amis les autrichiens sont d'ailleurs un peu jaloux. Bon, en même temps, ils enferment des gamines dans des caves pendant 15 ans, donc ils ont pas franchement une bonne réputation ici...


Voilà pour finir sur une note très classe !




mardi 3 avril 2012

Le système universitaire américain - Part 2

NB : Cet article fait suite à celui là.

La semaine dernière, j'ai tenté d'expliquer comment fonctionne le système global, aujourd'hui je vais m'attarder un peu plus sur les cours.

Commençons par le commencement : comment ai-je choisi mes cours?

Aux Etats-Unis c'est "à la carte", on vous donne un identifiant et un mot de passe qui vous donnent accès à une énorme base de données comprenant tous les cours par centre d'intérêt et niveau.

J'ai du choisir au total 4 modules pour valider 12 crédits ECTS pour mon école française. (Comprenez : j'ai 10h de cours par semaine)

Première difficulté : comprendre toutes ces histoires de junior, sénior, graduate, etc...
Au final on a un peu fait n'importe quoi et on se retrouve avec un cours de Junior (ils sont tout petits !), un cours de sénior (4èmes année pour les deux du fond qui suivent pas), un cours de MBA 1 et un cours de MBA 2... Un mix assez bizarre en somme, même si parfois on a du mal à voir la différence entre un cours de MBA et de junior... Mais bon, ça c'est une autre histoire.

Deuxième difficulté : quand on arrive en semestre d'échange, on choisit ses cours plus tard que la moyenne des étudiants. Tous ceux qui nous intéressaient vraiment étaient déjà pleins... On a donc du se rabattre sur des cous moins "populaires". Puis faire le tour des bureaux des responsables pour s'inscrire et demander l'autorisation d'aller à tel ou tel cours. Un vrai parcours du combattant !

Avantage majeur : vous choisissez les jours et les heures où vous voulez avoir cours. Je suis donc en week end le jeudi à 15h. Voilà. Ça, c'est fait.

Les cours à proprement parler : 
Il s'agit pas de gros amphis comme on peut en avoir l'habitude en France. Ici ce sont des classes de maximum 35 personnes.
Et encore une fois, rien à voir avec la France. Le prof vous distribue au début du semestre un Syllabus avec le système de notation, le matériel nécessaire, le planning et pour finir... Les livres à acheter...
Avec L. on les achète à deux, parce que c'est sacrément cher... Rien que pour ce semestre j'en ai eu pour 250$ de bouquins...

Les cours s'apparentent plus à une discussion qu'à un cours magistral. Le but c'est de faire participer les étudiants, à partir de ce qu'ils ont pu lire dans le livre de cours.
Du coup l'étudiant américain participe beaucoup plus que l'étudiant français. (Comprenez, ici t'es pas un fayot si tu participes en cours, t'as même plutôt la classe)

La relation avec le prof
Rien, mais alors rien à voir ! Ici c'est beaucoup plus informel et friendly. Élèves et profs blaguent ensemble, se racontent ce qu'ils ont fait le week end, etc... Lors des deux premières semaines de cours, les profs venaient nous voir à la fin, nous posaient plein de questions sur notre vie ici, d'où on venait en France, etc...
Il est également très facile de rencontrer un prof en dehors des horaires de cours, puisqu'il met à disposition des étudiants ses office hours. Nous devions rencontrer une prof pour une réunion de groupe, elle nous a même accueillis avec le thé et le café.

Quelques anecdotes : 

  • Ici on peut sortir et revenir comme on veut pendant le cours
  • On peut donc arriver 20 minutes en retard, personne ne dira rien
  • Tout le monde mange et boit du soda
  • Parler en cours avec son voisin est hyper mal vu, on s'en est vite rendues compte !
  • J'ai un cours qui dure 50minutes... Autant dire que c'est comme un vol Paris/Strasbourg, à peine on décolle qu'on atterrit...
  • Les professeurs adorent le système de QCM, on en a tout le temps. Ce qui est pas franchement génial...
  • Pendant un de mes partiels, le prof s'est absenté pendant 10minutes de la salle. Je vous laisse imaginer ce qu'il se serait passé en France. Ici, personne n'a triché/parlé, c'était incroyable, tout le monde restait concentré sur sa copie
  • J'ai cours dans une salle avec ces chaises aux tables intégrées sur le côté. C'est peut être so american mais qu'est-ce que c'est ch.... !







Ce que j'en pense?
Globalement, je préfère ce système au système français.
MAIS, je trouve parfois que les cours ne volent pas très haut, c'est beaucoup moins poussé qu'en école de commerce ou en IUT. Ayant pas mal de travaux de groupes avec des ricains, je me rends compte que j'en sais quand même plus qu'eux, peut être aussi parce que j'ai fait des stages, ce que eux ne font pas.


Et bien et bien... Je pense avoir tout couvert nan?