jeudi 1 mars 2012

Je parle franglais... Am I bilingue?

J'ai attrapé la maladie de l'étudiant en Erasmus : hier sur Skype, pour la première fois, j'ai cherché un mot en français et j'ai pensé "mince, comment on dit déjà en français?"
C'est affreux, j'ai honte...En plus c'est un truc qui m'a toujours agacée, mais je réalise qu'on ne peut pas y couper malheureusement. Mea culpa. Mais ça reste quand même super énervant, faut se l'avouer.

A force de parler et d'entendre l'anglais toute la journée, on finit par apprivoiser la langue, et je m'en suis aperçue comme ça :
  • C'est fini cette période d'innocence (et de forte galère aussi) où il fallait que je me concentre en cours pour suivre (ça fatigue énormément au début). Maintenant, "j'écoute'", c'est différent, croyez moi !
  • Je peux tenir une conversation entière avec un américain sans problème (je me débrouillais avant, mais pas comme ça)
  • Ils ne nous disent plus "What?" avec un air incrédule dès qu'on dit un truc avec notre accent français, ils comprennent tout de suite
  • Et inversement, on comprend les étudiants quand ils prennent la parole en cours. Au début, on pigeait rien, c était incompréhensible ! (grosse, grosse patate (OGM) chaude dans la bouche)
  • On s'est moqués de l'accent français de Jean Dujardin aux Oscars
  • On dit "gonna", "wanna", etc...
  • Dr House en anglais sans sous-titres ? Ah ah, trop facile quoi
  • On a des discussions assez improbables entre français : on mixe les mots français/anglais quand quelque chose est plus facile, plus rapide ou plus logique à dire en anglais, et ça vient naturellement... Ça peut donner des trucs absolument improbables comme ça : (phrases absolument authentiques, prononcées au moins une fois)
    • "Le mieux c'est que tu take the bus là bas, au pire demande au driver"
    • "Et tu sais lui là avec la casquette, et ben il a study abroad pendant un an en France"
    • "j'avais cours à nine eyem (AM) aujourd'hui"
    • "On est invités à une house party vendredi mais c'est far, tu crois que Machin peut give us a ride?"
    • "A quelle heure on se meet pour le lunch?"
    • " J'étais trop upset"
    • "On mange où?" "Franchement? j'don't care"
    • C'est sunny aujourd'hui, c'est cool!"
    • etc...
Le genre de phrases horribles qui énerveraient tout le monde en France, moi la première d'ailleurs !
(promis je parlerai pas comme ça à mon retour)

Et parce que cette vidéo illustre parfaitement cet article, même si elle a été vue, et revue, et re-revue, et re-re-revue...Je ne résiste pas à la remettre, je me sens trop concernée (sauf que je vous jure ("Marie-Thérèse ne jurez pas!"), j'essaie pas de foutre la honte aux gens et je ne suis pas encore bilingue)


5 commentaires:

  1. Comment tu te la pètes ! Mais lise... en fait on est juste jaloux de ne pas parler le franglish ! On peut pas faire genre "je suis parti au stateusses durant 5 mois" A ton retour, je ne t'en voudrai pas si ta langue fourche. Même mieux... je te copierai ;) !

    RépondreSupprimer
  2. Je fais le même genre de phrases en italien mais uniquement avec les italophones parce que sinon ... on ne me comprend pas ! A force d'être imprégné, ce doit être normal.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vécu un an aux Etats Unis (pour étudier comme toi) et c'était exactement pareil ! Entre français on mélangeait français/anglais. Ex : j'ai applyer pour tel cours au second semestre, elle a failer dans ce cours...
    ça me manque aujourd'hui !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ! Je suis allée faire un tour sur ton blog et j'ai lu tes articles lorsque tu étais aux Etats-Unis, c'est dingue comme nos expériences se ressemblent ! (la nourriture, la taille du campus, les apparts...)

      Supprimer
  4. Ahah super cet article ! Je suis aussi expat' pendant 6 mois pour un stage à Los Angeles, et avec mon copain on s'est rendu compte qu'on s'exprimait dans un franglais insupportable, et il y a même des mots qu'on ne saurait pas traduire en français tellement ils sont parfait en anglais. You know what I mean? Je découvre juste ton blog, il est génial :)

    Bisous
    C.
    http://cbcmg.blogspot.com

    RépondreSupprimer